Le meilleur gainer

Depuis de nombreuses années notamment vers les années 90, le gainer est devenu le supplément nutritionnel le plus utilisé en musculation. Les amateurs de bodybuilding connaissent les avantages du gainer dans la prise de masse musculaire sans pour autant gagner en gras mais aussi dans l’optimisation des efforts pendant les séances de musculation. Mais depuis le lancement des gainers sur le marché, une question tracasse toujours les athlètes et autres culturistes amateurs : quel est le meilleur gainer ?

De par sa composition, le meilleur gainer ou les meilleurs gainers sont ceux qui sont composés de protéine multi-sources c’est à dire de whey protéine, protéine d’œuf et protéine de soja, de caséine ; de graisse de grandes qualités et d’hydrates de carbone (glucides simples ou complexes) facilement assimilable car il faut rappeler que le gainer est composé de ces trois éléments (protéine, glucide et lipide). Ces gainers, classés comme les meilleurs de sa catégorie, sont généralement composés de caséine, de créatine, une grande quantité de glucide à fort index glycémique (dextrine et maltodextrine), glutamine, BCAA vitamines, minéraux et plus encore.

Mais dans la pratique, le meilleur gainer est celui qui répond le plus aux besoins de l’athlète c’est-à-dire selon l’objectif fixé, la morphotype et le volume des séances de musculation. Mais le choix du gainer dépend essentiellement du morphotype de l’athlète : endomorphe, mesomorphe et ectomorphe. Pour les ectomorphes de corpulence fin et sec, le meilleur gainer pour garantir une prise de masse musculaire contient 20% de protéines multi-sources et environ 75% de glucides. Pour les mésomorphes de nature musclé, un gainer avec un apport protéinique entre 20 et 30% avec un apport comparable à un repas habituels. Un gainer à plus de 50% de protéine et moins riche en glucide est conseillé aux endomorphes caractérisés par une corpulence large et enveloppée.